Le Belfast Titanic nous attend

Le musée « Titanic Belfast » ouvrira ses portes le samedi 31 mars. La conception architecturale a été influencée par plusieurs thèmes maritimes comme des coques de bateaux, les cristaux de glace, l’insigne de la White Star Line, compagnie maritime britannique propriétaire du Titanic. La façade extérieure du bâtiment est la réplique de quatre coques de navire. Elle est couverte de plusieurs milliers de plaques en aluminium en trois dimensions, créant un aspect visuel impressionnant renforcé par des bassins réfléchissants d’eau entourant la base de la structure. Situé au cœur de Belfast, juste à côté du site historique de la construction du navire « Titanic », à 100 m de l’endroit où la coque du Titanic a été lancée, le bâtiment a une superficie de 14 000 m2. Le musée s’étend sur 9 galeries. A l’intérieur sont abordés les sujets suivants : Le développement florissant de la ville de Belfast au début du siècle dernier, le chantier naval de l’époque, le lancement du Titanic, l’aménagement du navire, le voyage inaugural, le naufrage, l’enquête, les mythes et légendes, l’exploration de l’épave ; le tout avec des effets spéciaux intenses, des animations, des reconstructions grandeurs natures comme l’intérieur opulent du Titanic. Il y a également un centre d’exploration océanique. Ce musée retrace la fabuleuse histoire du Titanic de sa conception à son mythe. Plusieurs suites se situent aux cinquièmes et sixièmes étages du « Belfast Titanic ». Ses salles conçues pour toutes occasions, peuvent accueillir des réceptions, des mariages… avec des décors opulents inspirés du Titanic.

Blog de classe-de-5-eme : L'Irlande du Nord, Le Belfast Titanic nous attend

Copyright : Tourism Ireland

lundi 13 février 2012 14:51 , dans Belfast


Les cinq sites en cinq jours !

Pour découvrir les cinq sites clés de l’Irlande du Nord, il a donc deux possibilités, l’avion ou le bateau. Le bateau permet de traverser avec sa voiture. L’avion est plus rapide. Chacun devra faire son choix en fonction de son budget, le temps qu’il veut consacrer au trajet…

La carte nationale d’identité de moins de 10 ans ou le passeport sont impératifs.

Nous allons imaginer un circuit depuis Belfast en voiture, avec son propre véhicule ou un véhicule de location.

A Belfast, la visite de la ville est incontournable (voir notre article « Belfast ») pour s’imprégner de la culture locale et du patrimoine. Après une nuit passée sur place, à partir du 31 mars, il ne faut pas manquer la visite du musée du Titanic (voir notre rubrique Titanic).

La devise est la Livre Sterling.

Le jour suivant, la route du littoral permettra de rejoindre la chaussée des géants, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Les 150 km de cette route panoramique permettent de découvrir de charmants villages, des baies en demi-lune, des plages de sable et des saillies rocheuses irréelles. (Voir notre article « le comté d’Antrim »)

Le quatrième jour peut permettre de rester sur le site de la chaussée des géants (voir notre article la chaussée des géants) et de découvrir la magie du lieu avant de continuer vers Derry et de parcourir la cinquante de kilomètres qui séparent les deux sites. La visite de Londonderry – Derry est également incontournable.

Pour se loger on peut opter pour le fameux « bed and breakfast » avec en prime le petit déjeuner irlandais composé de jus d’orange, thé ou café, pain grillé et céréales, mais aussi œuf au bacon et saucisses.

 

Blog de classe-de-5-eme : L'Irlande du Nord, Les cinq sites en cinq jours !Dunluce Castle à Bushmills sur l’itinéraire côtier.

 Copyright : Tourism Ireland

vendredi 10 février 2012 21:35 , dans Irlande du Nord


En vol pour Belfast !

Après avoir présenté les sites clés de l’Irlande du Nord, soit Saint-Patrick, la ville de Belfast et sa nouvelle attraction le musée du Titanic, la chaussée des Géants et sa côte d’Antrim, Derry/Londonderry, les bloggeurs de « l’Irlande du Nord » se sont renseignés sur les manières de se rendre en Irlande du Nord.

L’Irlande étant une île, il faut bien entendu utiliser les liaisons maritimes ou aériennes. Concernant l’aéroport de Belfast International, les vols directs trouvés, après renseignements pris auprès d’une agence de tourisme basée en Haute-Savoie, sont au départ de Paris ou Genève pour des personnes résidents en Rhône-Alpes. Un départ de Genève a l’avantage du prix attractif (169 euros moins cher que depuis la capitale de l’hexagone) mais les vols ne sont assurés que jusqu’au 15 avril prochain.

Si l’on souhaite un départ depuis Lyon par exemple, l’arrivée se sera à Dublin. Pour parcourir les 220 km qui séparent Dublin à Belfast, une voiture peut-être louée.

Le site « belfastairport.com » annonce aussi un vol direct depuis Nice. L’aéroport de Derry / Londonderry n’a aucun vol direct avec la France, tout comme le second aéroport de Belfast qui est un aéroport régional.

Blog de classe-de-5-eme : L'Irlande du Nord, En vol pour Belfast !

Copyright : Tourism Ireland

vendredi 03 février 2012 13:17 , dans Irlande du Nord


Ephéméride

Ephéméride du 30 janvier : 40ème anniversaire du Bloody Sunday à Londonderry / Derry

lundi 30 janvier 2012 20:40 , dans Londonderry ou Derry


Belfast

La Ville de Belfast est située sur la côte nord-est de l’île d'Irlande. Le nom « Belfast » provient de l'irlandais Béal Feirste, qui signifie « l'embouchure de la Farset », la Farset étant un affluent de la Lagan, fleuve qui traverse Belfast.

Le site de la ville était un refuge pour les expéditions en bateau contre les tempêtes de l’Atlantique nord. Les marins pouvaient effectuer des réparations. Les habitants ont donc naturellement développé l’industrie de la construction navale. Les richesses acquises grâce à l’industrialisation navale ont permis de doter la ville de beaux bâtiments architecturaux. Belfast, avec sa cathédrale Sainte-Anne, possède le statut de cité comme Derry / Londonderry. Autour de ce bâtiment religieux se situe le plus ancien quartier de Belfast. Les vieilles rues pavées, les pubs historiques abondent. La fin des années 60 a vu l’apparition de troubles qui ont duré près de 30 ans. Une série de barrières de séparation ont été construites pour séparer des quartiers catholiques et des quartiers protestants afin de limiter les violences entre les deux communautés. Les premiers murs de la paix datent de 1972. Ils ont été recouverts de fresques partisanes descriptives. Les murs de la paix, les façades des maisons permettent de lire des épisodes de la guerre civile comme une galerie de peinture en plein air. Ces dernières années cette forme d’expression a créé un attrait touristique. En 2007, le journal « The Independant » a élu ces peintures comme meilleure attraction touristique du Royaume-Uni. Aujourd’hui, Belfast renait en s’appuyant sur ses atouts : la chaleur et la convivialité de ses habitants réputés les plus accueillants au monde, l’effervescence de la ville.

http://www.gotobelfast.com/

 Blog de classe-de-5-eme : L'Irlande du Nord, Belfast

Copyright : Tourims Ireland

vendredi 27 janvier 2012 18:36 , dans Belfast


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à classe-de-5-eme

Vous devez être connecté pour ajouter classe-de-5-eme à vos amis

 
Créer un blog